Nick Walter reports on his IM Wisconsin

November 15, 2010 - 9:19am by Anonymous (not verified)

Bon, en avant pour mon premier Ironman…et, en fait, pour ma première course plus longue que la  distance olympique.  

 

Ne m’étant pas beaucoup entraîner, j’étais un peu mal à l’aise.  J’avais choisi la course  dans le Wisconsin parce qu’elle avait lieu au début de l’année universitaire – je suis encore étudiant – mais, malgré ce choix, je n’avais quand même pas trouvé le temps pour m’entraîner. ..  Le voyage à Madison n’était pas des plus faciles : mon parcours était New Haven, CT – Hartford, CT – Minneapolis, MN – Madison, WI. Heureusement, mon hôtel était juste au bord du lac, et à cinq minutes des zones de transition.  

 

Le jour de la course, le temps était idéal – du soleil, et pas trop chaud.  On était 2550 à participer au total.  La natation étant probablement la discipline que j’apprécie le moins, je voulais juste survivre…l’épreuve consistait en deux tours d’un circuit marqué par les bouées.  Au premier tour, j’ai reçu pas mal de coups de pied et de poing, mais le deuxième était plus calme, parce que le « peloton » s’est étendu. Mon temps pour la nage : 1h 16mn 38s, vitesse moyenne : 2:01/100m, 946ème place.

 

Après, T1, où j’ai perdu plus qu’un quart d’heure.  Du coup, cela devrait être facile à améliorer lors de la prochaine course… Puis, c’est le vélo.  Deux tours d’un circuit un peu vallonné, dans un paysage plein de noms qui évoquent l’esprit du Mid-West – par exemple, « Mont Horeb ».  Heureusement, le Mt Horeb, WI est moins haut et moins pointu que son homologue biblique.  Mais malheureusement, je n’y ai pas reçu de conseils divins, mais un problème mécanique : mon dérailleur avant s’est cassé et j’ai dû attendre une femme de Mavic Support pour enlever la cage…  Après, je ne pouvais plus changer de plateau, mais ça ne me gênait pas trop – je restais sur le grand plateau et me tenais debout quand il le fallait.  Au total : 5h 39mn 16s, vitesse moyenne : 31,9 km/h.

 

Et puis la course à pied.  Ma stratégie était faire de mon mieux pendant la nage et le vélo…et de survivre à la course à pied.  Bon, de ce point de vue, ce fut plutôt une réussite, puisque j’ai survécu.  4h 54mn 44s. Non, ce n’était pas très joli à voir, mais il y avait un spectateur qui a vu ma tenue et qui m’a crié, en anglais, « You are French ? You are doing very good! »  Ce n’était pas vrai du tout, mais ça m’a fait sourire.

 

Temps total : 12h 12mn 06s, 675ème place.  La prochaine fois, j’espère passer sous la barre des 12 heures.  nick_walter_IM_wisconsin_bikenick_walter_IM_wisconsin_endline